BAUDRY Thierry

12 rue de la Courtine Olbreuse - 79210 USSEAU
Thierry BAUDRY

Verrier (souffleur de verre à la canne) de formation, j’ai découvert en 1982, lors d’un symposium international, les multiples techniques et possibilités de créations autres que le soufflage. Depuis 1991 surtout, j’utilise aussi d’autres techniques comme le thermoformage, l’émaillage, la pâte de verre estampée, la gravure, … qui m’ouvrent aussi plus de possibilités plastiques de créations. J’associe aussi d’autres matériaux. Je pratique aussi la peinture su toile ou bois.

 
Pourquoi le verre ? Me demande-t-on parfois en voyant mon travail. Tout simplement parce qu’à 18 ans, lorsque j’ai ressenti le besoin de créer, j’avais déjà rencontré le travail du verre et mis le doigt dans l’engrenage. Après avoir vécu des parcours parallèles, l’expression graphique est finalement venue aussi habiter mes sculptures et tableaux en verre.
En fin de formation de technicien en fabrication du verre, j’ai découvert en 1982, lors d’un symposium international, les multiples techniques et possibilités de créations autres que le soufflage. Depuis 1991 surtout, j’utilise aussi le thermoformage, l’émaillage, la pâte de verre estampée, la gravure, … qui m’offre un champ bien plus large de possibilité et liberté de création. T.B. ---------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------------------------
-------- Série ″Hommes strates″ ( texte accompagnant la sculpture "Homme strate : cris et chuchotements")
De retour d’une matinée de pêche à pied, sur la fin de l’estran, je devine un homme de pierre.
Il semble taillé dans la falaise par le temps et les ressacs de la mer.
De dos, il semble s’observer dans un trou d’eau resté dans le creux des rochers.
On croirait qu’il regarde son double.
Ou l’image de ces goélands volants au-dessus de lui.
Ou bien observe-t-il crabes et crevettes, qui se déplacent à ses pieds, entre les algues de la flaque.
Ou alors s’est-il arrêté devant le reflet de quelques chemtrails laissés par un avion traversant le ciel… En le contournant, la vue de son expression avec un cri semblant resté bloqué au fond de sa gorge m’interpelle.
Il parait à la fois pétrifié et révolté à la vue de ce qu’il vient de voir.
T.B.
-doc/parcours.doc