DE LA LAME AU POMMEAU

Coutelier

J’ai pour optique de tout réaliser moi même. Aussi je dessine chaque modèle et je fabrique ensuite chacune des pièces qui composeront le couteau. J’agrémente selon l’envie la pièce de guillochages (ciselure faite à la lime au dos du couteau), de gravure à l’acide (sur la lame), de sculpture (sur le manche) ou de scrimshaw (technique de gravure à l’aiguille qui se pratique le plus souvent sur l’ivoire).

J’utilise aussi bien les aciers carbones (xc75, 100cr6, 90mcv8, xc130...) que les aciers inoxydables haute qualité (14c28n, rwl34...) et propose aussi des aciers damas carbone ou inoxydables.
Pour les matières constituant le manche j’utilise des bois locaux et exotiques, des cornes ou os ou encore l’ivoire de mammouth,ou encore des matières synthétiques, j’affectionne tout particulièrement le bois de renne et le pmma.
TOP