Dominique POUET

51 Rue de la Garenne - 79210 ARCAIS
Dominique POUET
05 49 35 39 92 - 05 49 35 39 92

« Originaire de Niort, il y passe toute sa jeunesse. Ses voyages le font aller vers l’Afrique, le Canada et la Californie. A travers sa sensibilité, il y découvre les arts. De retour en France, il expérimente diverses techniques lorsqu’une rencontre l’oriente vers la poterie. Il suit alors une formation de céramiste. Son compagnonnage lui donne le déclic du raku. Il revient dans la région et construit son premier four en 1994. En l’an 2000, il installe son atelier à Coulon. C’est là qu’il prend le temps de créer, de trouver la ligne pure et l’originalité de ses pièces, de les faire craquer et de chercher la lumière… Lignes pures, formes ovoïdes ou aiguës, couleurs chaudes, motifs contemporains mais intemporels sont les principales qualités de son travail. Pour lui les boîtes contiennent toujours un secret : elles enferment ou séparent du monde ce qui est précieux, fragile ou redoutable…. Où est le vide ? Où est le plein ? Chacun peut répondre. Parfois visibles, parfois cachées, les ouvertures reflètent la vie, elles sont toutes différentes. »

 

« Originaire de Niort, il y passe toute sa jeunesse. Ses voyages le font aller vers l’Afrique, le Canada et la Californie. A travers sa sensibilité, il y découvre les arts. De retour en France, il expérimente diverses techniques lorsqu’une rencontre l’oriente vers la poterie. Il suit alors une formation de céramiste. Son compagnonnage lui donne le déclic du raku. Il revient dans la région et construit son premier four en 1994. En l’an 2000, il installe son atelier à Coulon. C’est là qu’il prend le temps de créer, de trouver la ligne pure et l’originalité de ses pièces, de les faire craquer et de chercher la lumière… Lignes pures, formes ovoïdes ou aiguës, couleurs chaudes, motifs contemporains mais intemporels sont les principales qualités de son travail. Pour lui les boîtes contiennent toujours un secret : elles enferment ou séparent du monde ce qui est précieux, fragile ou redoutable…. Où est le vide ? Où est le plein ? Chacun peut répondre. Parfois visibles, parfois cachées, les ouvertures reflètent la vie, elles sont toutes différentes. »