Cyril PAULARD

« Je travaille le noyau osseux de la coque de noix de coco allié à d’autres essences telles que le buis, l’alizier, le châtaignier et des pierres semi-précieuses. La façon dont est ouverte la noix de coco détermine la forme finale du produit.
Le noyau est meulé, poncé à l’eau de plus en plus finement, puis sculpté et poli.
Je réalise des ustensiles de cuisine : couverts à salade, louche, écumoire, spatule, pince à condiments, salières, poivrières, des coffrets, des boites, des portes encens, des portes savons, des lampes, des tableaux, des bijoux. »

TOP