Les Prix de perfectionnement aux métiers d’art...

Les Prix de perfectionnement aux métiers d’art...

Les Prix de perfectionnement aux métiers d’art sont décernés chaque année par la Ville de Paris. Pour cette nouvelle édition, la Fondation Rémy Cointreau, qui s’est donné pour mission de valoriser et accompagner la transmission de savoir-faire d’excellence, s’associe à la Ville de Paris pour la création de cinq nouveaux prix de perfectionnement aux métiers d’art en lien avec la Nouvelle-Aquitaine.

Présentation du dispositif
Le stage

Le stage, à vocation professionnelle, a comme objectif de permettre à de jeunes adultes ou à des adultes en reconversion de poursuivre et d’optimiser leur formation dans la spécialité qu’ils ont choisie. Les lauréats pourront ainsi acquérir une meilleure compréhension des spécificités du métier auquel ils se destinent, et des réalités de la vie d’une entreprise.

Le stage fait l’objet d’une convention entre la Ville de Paris, le formateur et le lauréat du Prix, qui doit produire un rapport à la fin de son stage. Le Prix de perfectionnement aux métiers d’art, d’un montant de 10 000 euros, est versé à chaque lauréat, pour moitié (5 000 euros) au terme du premier mois de stage, et pour la seconde moitié au terme du 6e mois de stage (5 000 euros). Les lauréats débutent leur stage, d’une durée de 12 mois, soit en janvier, soit en avril.

Des domaines d’activité très variés

Les métiers d’art parmi lesquels les candidats peuvent postuler relèvent de la liste des métiers d’art, fixée par l’arrêté ministériel du 24 décembre 2015.
On y trouve notamment : l’ébénisterie, la maroquinerie, la restauration de tableaux, la reliure, les métiers du verre et du vitrail, la lutherie, la céramique, la tapisserie d’ameublement, l’imprimerie et la gravure, la bijouterie, l’orfèvrerie, la joaillerie, les métiers de la mode et de la haute couture, la décoration, la restauration du mobilier.

Pour en savoir plus : http://www.ateliersdeparis.com/prix-perfectionnement-metiers-dart/

TOP